• L’équipe
  • Liens
  • Contact

Horror Hotline est une émission radiophonique dans laquelle des auditeurs appellent pour raconter en direct des histoires paranormales qui leur sont arrivées. Un soir, un dénommé Chris leur explique que lorsqu’il était à l’école primaire, il a un jour aperçu un enfant monstrueux avec une tête énorme et plusieurs yeux. L’émission reçoit alors d’autres appels de personnes confirmant avoir vu, elles aussi, ce mutant. Le producteur de Horror Hotline, Ben, aidé par une équipe de télévision américaine venue faire un reportage sur son émission, décident d’enquêter sur cette histoire intrigante.
__
Encore un film hongkongais qui n’a jamais eu les honneurs d’une sortie en dehors des frontières de l’ancienne colonie britannique. Le seul moyen de le voir reste donc l’édition DVD HK qui a, certes, le mérite d’exister mais dont la qualité est pour le moins discutable (comme vous pourrez le voir sur les différentes captures de cette review).

Réalisé en 2001 par Cheang Pou-Soi (sous le pseudonyme de Soi Cheang), Horror Hotline…Big Head Monster est l’archétype du petit film qui de prime abord ne paye pas de mine, avec une affiche qui pourrait faire penser à une énième comédie d’horreur comme il y en a tant à Hong Kong. Mais ici, point de comédie, puisque nous avons finalement affaire à un métrage d’horreur au ton sérieux et à l’ambiance soignée qui entraine son spectateur dans une enquête, aux ramifications pas toujours claires, mais fort intéressante.

Délicieusement atmosphérique, Horror Hotline…Big Head Monster sait prendre son temps. La peur qu’il inspire ne nait pas des images, elle est à chercher dans son ambiance souvent pesante, dans le danger que l’on ressent hors-champ. Cheang Pou-Soi suggère plus qu’il ne montre, et c’est finalement la grande force de son film : laisser le spectateur imaginer est souvent plus efficace et flippant que lui montrer simplement.
Cette approche minimaliste, ménageant ses effets, est à rapprocher de celle, par exemple, qu’avait adopté Hideo Nataka pour son film Ring. Le déroulement du film étant lui aussi très procheun quotidien un peu morose où sont enfermés des personnages et qui se verra bouleversé par une enquête qui les emmènera aux confins du surnaturel. 

Également coscénariste de Horror Hotline…Big Head Monster, Cheang Pou-Soi a su gérer la montée en tension de son histoire et en dévoiler progressivement ses différentes strates. En soi, le scénario de son métrage n’est pas forcement un modèle d’originalité mais l’ensemble se révèle efficace et rondement mené.
Seule la fin viendra nous gâcher un peu le plaisir : plutôt que répondre aux questions des spectateurs, elle préfère ne rien expliquer du tout et nous laisser dans l’expectative devant le générique de fin. Laisser chacun se faire son opinion peut être une choix intéressant, mais là on ne peut s’empêcher de penser que tout cela respire un peu la facilité.
Le DVD hongkongais comporte bien une fin alternative, mais elle est encore plus hermétique et frustrante que l’originale.

Dans le casting nous retrouvons Francis Ng, acteur prolifique ayant oeuvré avec nombre de réalisateurs du cinéma hongkongais (Ringo Lam, Johnnie To, Andrew Lau, Wong Jing, Ronny Yu, Herman Yau) dans des films pour certains cultes (La Mariée aux cheveux blancs, les films Young and Dangerous et Once Upon a Time in Triad Society qui lanceront véritablement sa carrière, Full Alert, The Mission, Heroic Duo, Infernal Affairs 2 et tant d’autres). Il incarne ici Ben, un producteur assez nonchalant enfermé dans un couple en pleine déliquescence avec Helen (Niki Chow).
Josie Ho, qui incarne Mavis, la journaliste opiniâtre venue faire un reportage sur l’émission Horreur Hotline, délivre une excellente prestation avec ce personnage à la fois fort et déterminé.
Tout le reste du casting est aussi bon, impliqué et concoure à rendre les protagonistes crédibles.
A noter que l’un des 2 animateurs du show est joué par Edmond Poon qui est justement l’animateur star d’une émission radio sur le paranormal très connu à Hong Kong.

En définitive ce Horror Hotline…Big Head Monster est un chouette film, intéressant, et à l’ambiance travaillée. Seule ombre au tableau, cette fin décevante qui ne ferme pas toutes les portes que le scénario avait ouvertes. Une fin qui appellerait presque une suite…
Regrettable, mais reste que ce métrage de Cheang Pou-Soi est une très bonne surprise. Le réalisateur remettra d’ailleurs les couverts avec le cinéma d’horreur l’année suivante avec le film New Blood.

– Anthony Rct –

Horror Hotline…Big Head Monster
Titre original: Hung Bou Yit Sin Ji Dai Tao Gwai Ying
Aka: Big Head Monster
2001 – Hong Kong – 82mn
Réalisation: Cheang Pou-Soi
Genre(s): Horreur
Acteur(s): Francis Ng, Josie Ho, Sam Lee

sed odio id, amet, at elit. adipiscing id